CdM 2018 : Espagne 2-2 Maroc

coupe-du-monde-2018-maroc-2-2-espagne

En difficulté, l’Espagne a arraché le résultat nul contre le Maroc (2-2), ce lundi, dans le cadre de la 3e et dernière journée du groupe B de la Coupe du monde.

Avec le résultat nul du Portugal contre l’Iran (1-1), la Roja termine en tête de sa poule grâce à une meilleure attaque et affrontera la Russie, dimanche, en 8e de finale.

Si les Espagnols confisquaient immédiatement le ballon, les Marocains frappaient les premiers par Boutaïb, qui profitait d’une incompréhension entre Iniesta et Ramos pour enflammer l’Arena Baltika (0-1, 14e). Mais l’ancienne gloire du Barça se rattrapait rapidement en dirigeant d’une main de maître une superbe action conclue par Isco (1-1, 19e). Dans une partie ouverte, Boutaïb n’était pas loin du doublé sur une nouvelle erreur défensive espagnole mais De Gea remportait cette fois-ci son duel avec l’ancien Strasbourgeois.

Au fil des minutes, la Roja se montrait de plus en plus pressante autour de la surface de Munir tandis que les Lions de l’Atlas jouaient souvent à la limite pour empêcher leurs adversaires de déployer leur jeu. Amrabat, Da Costa et Boussoufa écopaient même chacun d’un carton jaune en moins d’une minute ! Cela n’empêchait pas les Ibères de rentrer facilement dans la défense, avec notamment un duo Iniesta-Isco exceptionnel. Mais jusqu’à la pause, le Maroc tenait bon.

Au retour des vestiaires, Amrabat aurait pu redonner l’avantage aux siens. Mais le milieu droit trouvait la barre puis le poteau sur sa frappe monumentale. Le but du tournoi n’était pas loin ! En face, Isco répliquait d’une tête lobée mais Saiss réalisait un superbe sauvetage in extremis sur sa ligne. Malgré leur maîtrise technique évidente, les champions du monde 2010 peinaient à contourner le bloc défensif adverse, qui avait clairement resserré les boulons après l’heure de jeu.

Après un quart d’heure à piétiner, les Espagnols étaient logiquement punis. Sur corner, le nouvel entrant, En Neysri, prenait le dessus sur Ramos et envoyait un terrible coup de casque dans la lucarne de De Gea (1-2, 81e). Un coup dur pour les hommes de Fernando Hierro qui arrachaient néanmoins le résultat nul sur une magnifique talonnade d’Aspas dans le temps additionnel (2-2, 90e+2). Un but accordé par l’assistance vidéo qui ruinait les espoirs d’une première victoire dans ce Mondial pour le Maroc, rapporte maxifoot.fr.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.