CRB : Aït Djoudi refuse une résiliation de contrat à l’amiable

ait-djoudi-contrat-crb

Le coach Azzedine Aït Djoudi, qui a été limogé à la surprise générale quelques jours après son recrutement, ne compte pas céder…

Le technicien Aït Djoudi (51 ans), veut aller le plus loin possible, en refusant même de résilier son contrat à l’amiable. Aït Djoudi, qui est rentré au pays hier, compte même saisir la CRL, s’il ne perçoit pas son argent au dernier centime, c’est-à-dire jusqu’à la fin de son contrat. La direction a pour rappel engagé Bougherara à sa place et qui devra commencer son travail ce jeudi.

Sa détention d’un chèque de garantie met dans l’embarras la direction
Ce qui met la direction dans une situation embarrassante, est ce chèque de garantie que détient le driver Azeddine Aït Djoudi. C’est le président Bouhafs qui l’a signé au nom du club et il est devant une situation compliquée. Il doit essayer de trouver une solution à l’amiable avec Aït Djoudi pour éviter que le problème s’amplifie et se complique davantage.

Déçu de la manière dont il a été limogé
Le coach Aït Djoudi était très déçu de la manière dont il a été limogé par la direction du CRB et surtout en l’apprenant par la voix de la presse. Alors qu’il a tracé son programmé en fixant la reprise pour mardi passé, mais il a été surpris deux jours avant le rendez-vous de son limogeage. C’est pour cette raison qu’il a décidé de réagir de cette manière et de ne pas résilier son contrat sans contrepartie.

Rendez-vous imminent entre Aït Djoudi et Bouhafs
En principe, un rendez-vous devra avoir lieu entre le coach Aït Djoudi et le président Bouhafs dans les prochaines 48 heures pour procéder à la résiliation du contrat, ou trouver une solution qui arrangera les deux parties. Aït Djoudi qui est rentré hier au pays, du moment qu’il se trouvait à l’étranger ces derniers jours, devra rencontrer Bouhafs pour régler ce problème, mais à sa manière. Puisque personne ne s’attendait à ce que son contrat soit résilié unilatéralement, sans aucune explication valable.

Bouhafs va lui proposer un autre poste
Mais d’après nos sources, les dirigeants comptent proposer au coach Azeddine Aït Djoudi un autre poste dans la direction. On parle soit du poste de manager général ou de directeur technique et ce, pour éviter d’entrer en conflit avec lui, surtout qu’il détient un chèque de garantie. Même Bouhafs veut bien garder Aït Djoudi à ses côtés pour l’aider dans sa mission sur le plan administratif et sportif.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.