JSK : Doudane sort de son mutisme et la direction réplique

JSK-Doudane-sort-de-son-mutisme-et-La-direction-réplique

Doudane : « L’actuelle direction verse dans la débilité. » La direction réplique : « Tout chèque destiné au club doit être libellé au nom de la JSK, pas à des tierces personnes. »

Le départ du manager général de la JSK, Karim Doudane, continue de susciter la polémique au sein de la formation kabyle. En effet, au lendemain du communiqué de la direction qui confirme son départ, Doudane, dans un premier temps, s’est abstenu de faire le moindre commentaire sur sa décision inattendue, mais a décidé d’apporter aux supporters certains éclaircissements. Doudane n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour s’en prendre à l’actuelle direction qu’il accuse d’avoir divulgué à la presse certaines fausses informations pour expliquer son départ : «En mal d’arguments sérieux et crédibles pour expliquer mon départ, l’actuelle direction de la JSK verse dans la débilité pour, peut-être, semer davantage de troubles chez les supporters kabyles.»

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le désormais ex-manager général, Karim Doudane, ne s’est pas limité seulement à expliquer son départ par le fait qu’il ne soit pas sur la même longueur d’onde que la direction, il s’est même attaqué au président Mellal en déclarant : «Au lieu de cerner les urgences, pour commencer convenablement la saison, ce président tire sur tout le monde. Combien d’hommes sont partis, et la JSK est restée…»

Le fait d’avoir quitté le deuxième stage en Allemagne, avant son terme, était déjà un signe d’une séparation entre le manager général et la direction. Doudane revient sur son départ et explique dans son communiqué ce qui suit : «Je ne pouvais continuer de travailler avec une direction qui n’est pas sur la même longueur d’onde que moi. Nous voyons les choses différemment. Imaginer des feuilletons d’été ne servira en rien le club. Les gens en ont marre. Il serait préférable qu’on accorde bien les violons dans le club au lieu de se donner chaque jour en spectacle.»

J’ai remis le chèque du bienfaiteur aux joueurs en présence de Karouf…
Si le départ de Doudane de son poste de manager général serait lié à un différend entre lui et la direction au sujet d’un chèque qu’un bienfaiteur lui a remis la veille d’un match de la précédente Coupe d’Algérie, Doudane a jugé utile d’apporter sa version : «On parle d’un chèque d’un très gros montant destiné aux joueurs kabyles et que M. Doudane Karim avait encaissé. Je vais parler alors. Oui, il y avait un chèque, mais d’une valeur de 2 500 000 DA émanant d’un bienfaiteur du nom de Hadj R. lequel voulait rester anonyme. Cet amoureux du club était venu me voir la veille du match de Coupe d’Algérie JSK-MCA à Constantine. Pour encourager les joueurs, il voulait en fait partager entre eux ladite somme sous forme de prime en cas de qualification, bien entendu. J’avais mis immédiatement au courant l’entraîneur, le capitaine et le DG Nassim Benabderahmane, qui est toujours en poste au club.»

Poursuivant ses explications concernant le chèque offert par un bienfaiteur à la JSK, par le biais de son manager général Doudane, ce dernier ajoute : «Une fois le match gagné, Hadj R. s’est présenté le lendemain muni d’un chèque de 2 500 000 DA libellé à mon nom. Quelques jours après, je retire la somme que je partage entre les joueurs dans des enveloppes, en présence de témoins dont Karouf. J’avais même demandé à Nassim Benabderahmane d’établir une attestation de don. Rien n’a été fait arguant du fait que le chèque était établi à mon nom.»

Concernant le dossier du recrutement que lui-même a géré en sa qualité de responsable de la cellule installée par Mellal, Karim Doudane ajoutera : «On parle de dossiers de recrutement. Un autre délire. Je connais le football et j’ai toujours œuvré pour déjouer les surenchères que subissait le club. Une fois convaincu d’opter pour le club, tout joueur était présenté à la direction pour la signature du contrat comprenant toutes les modalité.»

La direction réplique : «Tout chèque destiné au club doit être libellé au nom de la JSK, pas à des tierces personnes.»

Suite à la réaction du désormais ex-manager général de la JSK via un communiqué à travers lequel il revient sur cette affaire de chèque qui lui a été remis par un bienfaiteur, la direction réplique : «Concernant cette histoire de chèque remis par un bienfaiteur, la direction et M. Benabderahmane n’ont jamais été mis au courant. Au demeurant, si un chèque est émis au nom d’une personne pour le bénéfice du club, celle-ci doit immédiatement informer la personne, que tous les chèques au bénéfice du club doivent être libellés au nom de la SSPA/JSK et personne d’autre.»

L’attribution des primes est du ressort de la direction
A propos des primes allouées aux joueurs, la direction ajoute dans son communiqué ce qui suit : «Il est du strict ressort de la direction du club d’allouer des primes à ses joueurs dans un cadre légal et organisé.»

Des plaintes seront déposées contre les perturbateurs
A l’approche du début de la nouvelle saison, la direction met en garde toute personne qui tentera de perturber la sérénité du groupe, en déclarant : «La direction lance un avertissement à toute personne souhaitant créer la polémique pour perturber le club dans cette phase charnière de la saison. La direction se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires contre toute personne la diffamant.»

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.