Madjer : «Je ne regrette rien !»

Madjer-Je-ne-regrette-rien

J’avais d’excellentes relations avec Kheireddine Zetchi…

L’ancien sélectionneur national, Rabah Madjer a expliqué, dans un entretien accordé à Jeune Afrique, qu’il ne regrettait rien et qu’il a fait, avec son staff, ce qu’il fallait pour préparer l’EN à la prochaine CAN :

«Le problème en Algérie, comme ailleurs, c’est qu’on veut des résultats tout de suite. On ne laisse pas assez de temps aux sélectionneurs pour travailler dans la continuité. Il y a beaucoup trop de pression autour de la sélection nationale. Si on veut avoir des résultats, il faut de la stabilité. Mais moi, je ne regrette rien. Avec mon staff technique, nous avons fait ce qu’il fallait pour être en mesure de disputer la CAN 2019.» a-t-il déclaré, avant de préciser : «Personne, n’a jamais cherché à m’influencer. J’avais d’excellentes relations avec Kheireddine Zetchi, le président de la Fédération, et on me laissait travailler dans de bonnes conditions.»

 

 

Publicités

Un commentaire

  • Ce qui est désolant au 1er. chef c’est de se plaindre dans un journal de merde »Jeune Afrique », secondo, c’est de se plaindre tout court…alors qu’il fallait garder le silence …même si ça fait mal, ça ne fera grandir la personne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.