Archives des étiquettes : Rabah Madjer

Madjer : «Je ne regrette rien !»

Madjer-Je-ne-regrette-rien

J’avais d’excellentes relations avec Kheireddine Zetchi…

L’ancien sélectionneur national, Rabah Madjer a expliqué, dans un entretien accordé à Jeune Afrique, qu’il ne regrettait rien et qu’il a fait, avec son staff, ce qu’il fallait pour préparer l’EN à la prochaine CAN :

«Le problème en Algérie, comme ailleurs, c’est qu’on veut des résultats tout de suite. On ne laisse pas assez de temps aux sélectionneurs pour travailler dans la continuité. Il y a beaucoup trop de pression autour de la sélection nationale. Si on veut avoir des résultats, il faut de la stabilité. Mais moi, je ne regrette rien. Avec mon staff technique, nous avons fait ce qu’il fallait pour être en mesure de disputer la CAN 2019.» a-t-il déclaré, avant de préciser : «Personne, n’a jamais cherché à m’influencer. J’avais d’excellentes relations avec Kheireddine Zetchi, le président de la Fédération, et on me laissait travailler dans de bonnes conditions.»

 

 

Publicités

Madjer : « On a voulu me salir ! »

Madjer-On-a-voulu-me-salir

En Algérie, tout le monde sait de qui il s’agit…

Dans une interview accordée à Jeune Afrique, l’ancien sélectionneur nationl, Rabah Madjer, est revenu sur les conditions de son limogeage en juin dernier:

«Dès ma nomination en novembre, j’ai été attaqué par une partie de la presse. Je dis bien une partie. Et derrière ces journalistes se cachent certaines personnes (…) En Algérie, tout le monde sait de qui il s’agit. On a tout de suite voulu me salir et me déstabiliser.»

E.N : Officiel, Madjer et son staff remerciés

officiel-Rabah-madjer-et-son-staff-remerciés

La FAF a annoncé la fin de la mission de Rabah Madjer et son staff à la tête de l’équipe nationale.

C’est par un communiqué minimaliste que la nouvelle a été diffusée à 20h30 sur le site de la FAF,

« Le bureau fédéral dans sa réunion statutaire tenu au Centre Technique National le 24 juin 2018 a décidé à l’unanimité de se séparer du sélectionneur national, Mr Rabah Madjer, et de ses assistants Ighil Meziane, Djamel Menad et Lounes Gaouaoui. »

E.N : Enfin… Limogeage de Madjer (Vidéo)

Madjer-Zetchi

Le ministre, Mohamed Hattab, ça a été un devoir de prendre une telle décision…

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a confirmé, aujourd’hui, le samedi, 23 juin 2018, le limogeage du sélectionneur national, Rabah Madjer.

Pour cela, il a declaré:

« Ça a été un devoir de prendre une telle décision car il s’agit de l’équipe nationale. C’est un ancien grand joueur, une grande école de football algérien mais en ce qui concerne l’entraînement,  ça ne lui a pas réussi. »

E.N : Zetchi veut convaincre Madjer de démissionner

Madjer-Zetchi

Rabah Madjer réclame la totalité de son argent jusqu’à la fin du contrat…

Maintenant que le Ramadhan a pris fin ainsi que l’Aïd, la FAF se met sérieusement à penser à l’avenir de l’Équipe nationale. La dernière défaite du onze national à Lisbonne, le 7 juin, a poussé les responsables de la fédération, notamment le président Kheïreddine Zetchi, à se séparer des services du sélectionneur Rabah Madjer, pour mauvais résultats et travail insuffisant. Le limogeage de Rabah Madjer n’a pas été annoncé officiellement, mais il le sera dans les prochains jours, dans le cas où il persiste à s’accrocher à son poste. Une source proche du président Zetchi nous a révélé, après le match du Portugal : «Le président s’attendait à la démission de Rabah Madjer et son staff, mais grande fut la surprise du président lorsqu’il a appris que Madjer s’accrochait à son poste et refusait de partir. Il a été surpris aussi d’apprendre que pour Madjer, l’EN était sur le bon chemin, alors que tout le monde est unanime à dire que la sélection est très proche de la dérive». Autrement dit, Zetchi s’attendait à une démission du staff pour éviter le limogeage, mais ce n’est pas le cas. Néanmoins, le président de la fédération ne désespère pas de convaincre le sélectionneur de démissionner de son poste. Décrié par tout le monde et critiqué aussi, Madjer est indésirable et c’est une réalité. Certes, une vérité n’est jamais bonne à dire à chaud, mais Zetchi a vite compris qu’il doit sauver sa tête à tout prix, car Madjer risque de le pousser lui-même vers la porte de sortie. Ainsi, notre source nous a révélé que Kheïreddine Zetchi veut convaincre Madjer de démissionner de son poste, avant la réunion du BF, histoire d’entériner la démission au cours de cette réunion, pour lui éviter les critiques des membres de son exécutif. Pour l’instant, on évoque que le président va convoquer son entraîneur pour une réunion et tenter de le convaincre, sauf s’il ne change pas d’avis, rapporte « lebuteur.com ».